La Pride Parade dans les rues de Bruxelles ce samedi: toutes les infos pratiques

La Pride Parade dans les rues de Bruxelles ce samedi: toutes les infos pratiques
AFP

La « Pride Parade », la parade très festive et colorée pour célébrer la diversité et donner de la visibilité à la communauté LGBTI+ (sigle utilisé pour désigner les personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, transgenres et intersexes), aura lieu ce samedi 19 mai dans le centre de Bruxelles. Axée cette année sur le thème « Your local power », elle viendra clôturer le festival Belgian Pride qui a débuté le 4 mai et se terminera ce dimanche 20 mai.

Un parcours de 2h30

Le cortège partira à 14h30 de la rue Ravenstein (près du Mont des Arts) pour passer par la rue de la Putterie, puis Boulevard de l’Impératrice, avant de bifurquer sur la rue d’Arenberg. Le cortège prendra ensuite la direction de la rue des Fripiers, passera devant la Bourse avant de tourner dans la rue des Pierres, vers la rue de la Violette, la place du Vieux Marché aux Grains puis la rue de l’Escalier. L’heure d’arrivée est prévue à 17h, sur le Boulevard de l’Impératrice.

► Retrouvez l’itinéraire de la parade ici.

Des animations toute l’après-midi

En plus des 77 délégations participant à la parade, de nombreux stands et activités seront présents pour animer le centre de Bruxelles. Le Pride village au Mont des Arts sera ouvert à partir de midi et accueillera des concerts de 15h à minuit. Les bars du Rainbow Village assureront quant à eux une bonne ambiance dans le quartier Saint-Jacques.

La circulation et le stationnement perturbés

Les rues dans lesquelles le cortège défilera seront fermées pendant plusieurs heures. Les services d’urgence, riverains, utilisateurs des parkings et commerçants qui doivent absolument passer peuvent toutefois quitter le périmètre via quatre points de sortie prévus : Boulevard de l’Empereur/rue de Loxum, rues du Marché aux Poulets/Marché aux Herbes/de Tabora/des Fripiers, rues du Marché au Charbon/de l’Amigo et Place Saint-Jean.

Le vendredi et le samedi, des rues autour du parcours seront interdites au stationnement. L’organisation conseille d’éviter le centre-ville en voiture, mais différents Interparkings seront disponibles, exceptés ceux de Grand Place, Albertina et Écuyer qui ne seront pas accessibles entre 13h et 17h ce samedi.

Les transports publics seront interrompus de 12h à 19h dans la rue Ravenstein et de 14h à 19h sur le reste du parcours.

Comment s’y rendre

Pour atteindre le Mont des Arts et le début du cortège, plusieurs métros (lignes 1 et 5) et bus (29, 38, 63, 65, 66, 71, 86) passent par l’arrêt « Gare Centrale » et les trams 92 et 93 s’arrêtent à « Palais ». Le Rainbow village dans le quartier Saint-Jacques est également accessible par ces transports ainsi que par l’arrêt « De Brouckère ».

► Retrouvez toutes les informations sur le site de l’organisation.

À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Plus de 290 personnes ont perdu la vie.

    Attentats au Sri Lanka: une nouvelle plaie ouverte dans l’histoire du pays

  2. Si l’épreuve du CEB peut-être stressante tant pour les parents que pour les élèves, le taux de réussite n’est jamais descendu en dessous de 85,5
%.

    CEB: des stages pour soutenir, motiver, encourager

  3. A Molenbeek, des participants au projet Aircasting ont organisé une manifestation sur la place communale pour sensibiliser la population et les politiques à la pollution de l’air.

    Mesurer la pollution, c’est dans le vent

Chroniques
  • Collecte de dons pour Notre-Dame de Paris: retour de flamme

    Cent millions d’euros », lance l’un. « 200 millions », renchérit l’autre. Qui dit mieux ?

    Heureusement, à la fin, le lot ne sera pas adjugé, puisqu’il s’agit non pas d’un tableau de maître, mais d’une cathédrale maîtresse.

    Donc nos grands capitalistes ont fait assaut de générosité pour voler au secours, non d’un peuple asservi, non d’un peuple dans la misère – n’exagérons pas ! –, mais d’un monument dans le besoin : Notre-Dame de Paris.

    L’extrême gauche s’est indignée. C’est à la fois normal et bête. « Beau et con à la fois » comme le chantait Jacques Brel.

    Quelle surprise, en effet, que de découvrir que les riches sont très riches ! Surtout quand ce sont des héritiers. Aurait-il fallu...

    Lire la suite

  • Grève des contrôleurs aériens: le beurre et l’argent du beurre

    Depuis quelques jours, c’est un peu le monde à l’envers pour ceux qui ont une vue caricaturale de francophones qui cultiveraient la grève, ne jureraient que par l’actionnariat public et pour qui la protection des travailleurs relèverait du sacré.

    Jugez plutôt : le patron (wallon) de l’aéroport de Liège demande la privatisation de Skeyes, l’entreprise publique fédérale en charge du contrôle aérien, le ministre en charge des Aéroports à la Région wallonne, Jean Luc Crucke, vient de suspendre le...

    Lire la suite