Accueil Monde

Avec Meghan Markle, la famille royale britannique s’ouvre enfin aux minorités ethniques

Certes, la famille royale ne peut être soupçonnée de racisme puisqu’elle est au-dessus de toutes les classes sociales. Mais force est de constater que les minorités ethniques y ont toujours été mal représentées.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Depuis Londres

Pour les uns, majoritaires, le mariage entre le prince Harry et Meghan Markle illustre l’ouverture tant attendue de la royauté britannique à la société multiculturelle. Pour les autres, heureusement moins nombreux, le pays profond traditionnaliste, l’actrice-mannequin américaine, divorcée, issue d’un père blanc et d’une mère noire, ne peut que saper une institution typiquement Wasp (white anglo saxon protestant) rétive à la diversité ethnique.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs