Accueil Belgique

«Il faut de la transparence»

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Actuellement, sur près de 8.000 établissements Horeca à Bruxelles, dont un peu plus de 4.045 restaurants, entre 500 et 600 enseignes peuvent encore être considérées comme des brasseries ou de belles tavernes, selon Philippe Trine, président de la section « restaurants » de la Fédération Horeca Bruxelles. Un chiffre qui reste néanmoins de l’ordre de l’appréciation, les brasseries ne disposant pas d’un code spécifique à la Banque Carrefour des Entreprises.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs