Accueil

Les patrons de Carrefour Belgique: «Dans les hypermarchés, le statu quo n’était plus possible»

Près de quatre mois après l’annonce de plus d’un millier de pertes d’emplois, les patrons de Carrefour Belgique sortent du bois. Pour Geoffrey Gersdorff et Hilde Decadt, le « plan stratégique » doit permettre d’assurer le développement de l’enseigne. Ils défendent la complémentarité des trois formats de magasins du groupe. Rencontre.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 10 min

Les négociations autour de la restructuration annoncée par Carrefour Belgique le 25 janvier dernier sont dans le dur. La semaine dernière, à la suite d’une réunion houleuse, le personnel de plusieurs hypermarchés a débrayé. Plus de 1.000 emplois sont sur la sellette dans ces magasins et au siège central de l’enseigne. Très discrète depuis quatre mois, la direction de l’enseigne a accepté pour la première fois de s’expliquer. Geoffroy Gersdorff, secrétaire général de Carrefour Belgique, et Hilde Decadt, directrice Exploitation, défendent le « plan de transformation stratégique » qui doit permettre à Carrefour « de se développer et de répondre aux défis du commerce d’aujourd’hui et de demain ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Bernard Dropsy, samedi 19 mai 2018, 14:37

    Ce genre de vautours doit disparaître, ils sont en grande partie responsable des saloperies que l'on nous fait avaler !

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs