Accueil Belgique Politique

Elio Di Rupo répond à Charles Michel: le MR est «déconnecté des réalités quotidiennes»

Le Premier ministre critiquait, dans « Le Soir », la « trumpisation » de la gauche francophone.

Temps de lecture: 2 min

P ar ses attaques infondées, le MR démontre, une fois de plus, qu’il est totalement déconnecté des réalités quotidiennes que vivent les gens », réagit dans un communiqué samedi le président du PS, Elio Di Rupo. Dans une interview accordée au Soir, le Premier ministre Charles Michel fustige notamment la «’trumpisation’ de la gauche francophone » et une tendance à faire primer le slogan sur la substance.

« La confrontation d’idées est l’essence même de toute démocratie », souligne d’emblée Elio Di Rupo.« Combattre les idées ne signifie pas s’en prendre aux personnes qui les portent. (…) Il logique que le projet de société du PS et les préoccupations qui le sous-tendent soient radicalement différentes de celles de l’actuel gouvernement de droite. »

Pacte pour l’emploi

Le PS dit par contre souscrire à l’idée exposée par Charles Michel au Soir de mettre en oeuvre un Pacte pour l’emploi. « Mais cet emploi doit être durable et de qualité », car « comme le prouvent les chiffres de l’ONSS, 70 % des emplois créés sont précaires », insiste le président du parti socialiste.

« Le Pacte pour l’emploi n’a de sens que s’il a pour ambition d’améliorer la situation des travailleurs et pas de chercher les moyens de les précariser davantage. » « En définitive, l’interview du Premier Ministre donne le sentiment qu’il ne perçoit pas les dégâts causés par son gouvernement aux citoyens », conclut Elio Di Rupo.

 

À lire aussi Charles Michel au «Soir»: «Il y a une trumpisation du PS, du PTB et d’Ecolo»

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

10 Commentaires

  • Posté par Björn Deckers, dimanche 20 mai 2018, 18:34

    Charles Michel en effet serait bien inspiré de ne pas utiliser la référence à Trump sous peine de jouer à l'arroseur arrosé. Car il y a un Trump en Belgique, un homme qui remplace la substance de la politique par des slogans, un homme qui s'en prend aux immigrés pour exciter ce que l'âme humaine a de plus sordide, un homme pour qui la vie humaine a peu de valeur, un Trump belge, il s'appelle Bart de Wever et Charles Michel est son zélés et lâche larbin!!!

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une