Accueil Médias

Google promet de mettre l’intelligence artificielle au service du journalisme

Google veut aider les médias.

Temps de lecture: 1 min

Accusé de contribuer au déclin de la presse et de laisser proliférer la désinformation, Google s’est lancé dans une vaste refonte de ses «News», avec, en guest star, l’intelligence artificielle.

Le but affiché par le géant technologique est double: aider les médias à trouver des abonnés et limiter les effets pervers des algorithmes, qui ont tendance à ne faire apparaître en priorité que certains médias ou sujets.

Avec comme but de casser la «bulle» ("filter bubble") ainsi créée, prisme qui a tendance à entretenir le lecteur dans ses convictions plutôt que de lui ouvrir des horizons.

Grâce à l’intelligence artificielle, la nouvelle application Google News «fait apparaître les actualités qui vous intéressent provenant de sources fiables tout en vous offrant un éventail complet des points de vue sur les événements», a promis le numéro un de Google Sundar Pichai, en dévoilant en détails cette nouvelle version au début du mois.

Google, qui entretient des relations pour le moins difficiles avec la presse, a multiplié ces derniers mois les annonces destinées à les apaiser. Comme Facebook, il est à la fois accusé de laisser proliférer les «fake news», de laisser trop de contenus en accès gratuit et de capter l’essentiel des recettes publicitaires en ligne.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

12 Commentaires

Sur le même sujet

Aussi en Médias

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Soirmag Voir les articles de Soirmag