«Girl» primé à Cannes: Greoli salue l’audace de Lukas Dhont «qui a osé porter à l’écran la thématique du transsexualisme»

La ministre de la Culture de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Alda Greoli, s’est réjouie dimanche de la reconnaissance obtenue au festival de Cannes par le film « Girl », du jeune réalisateur belge Lukas Dhont (26 ans). Le long-métrage, qui raconte l’histoire vraie d’une adolescente née garçon qui rêve de devenir ballerine, a été récompensé par plusieurs prix sur la Croisette dont la Caméra d’Or, qui récompense le meilleur premier film toutes sections confondues.

La ministre, qui est également ministre de l’Égalité entre les hommes et les femmes, a salué «  l’audace d’un très jeune créateur cinéaste qui a osé porter à l’écran avec finesse la thématique du transsexualisme ».

La ministre se réjouit d’autant plus que la reconnaissance obtenue par « Girl » l’a été durant la semaine de lutte contre l’homophobie et les discriminations liées au genre.

« Enfin, l’équipe du film a toujours présenté son film comme un film ’belge’ et je rejoins totalement ces considérations rassembleuses, à l’instar des relations qui animent nos deux départements de la culture. C’est dans cet esprit que nous travaillons, d’autant plus lorsqu’il est question de projeter nos talents à l’étranger », conclut Mme Greoli.

De son côté, son homologue flamand, Sven Gatz, n’a pas caché sa fierté et son admiration à l’égard du réalisateur et de son équipe et de l’acteur principal, Victor Polster, dont le jeu d’acteur a été salué par le prix d’interprétation dans la section « Un Certain Regard » du Festival de Cannes. « Girl » a bénéficié du soutien public du Fonds audiovisuel de Flandre.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Sabine Laruelle (MR) et Patrick Dewael (VLD) feront rapport au Roi le 9 mars.

    Négociations fédérales: deux libéraux pour pacifier d’abord, explorer ensuite

  2. Pierre Wunsch, gouverneur de la Banque nationale, dénonce l’enrichissement personnel des dirigeants d’Intégrale.

    Affaire Nethys: la Banque Nationale suspecte un abus de biens sociaux chez l’assureur Intégrale

  3. belga

    Europa League: le FC Bruges ne doit plus avoir peur

La chronique
  • Visa pour la Flandre: bons boulets d’Alost

    Ah s’il avait su ! Le nouveau patron de « Chez Lequet » à Liège aurait été faire ses saluts nazis et chanter « heili hailo haila » sur un char dans un cortège de carnaval et pas dans une salle de restaurant remplie de familles venues sacrifier à la tradition des boulets sauce lapin. Parce que dans un char au milieu d’un cortège de carnaval, tout ça, c’est de l’humour. Et l’explication très raffinée du gérant au micro de la RTBF – « On a fait les bièsses. On a exagéré, je regrette mais chacun a son humour » – aurait mieux tenu la route pour expliquer ce qui tenait très peu de la… farce.

    Enfin c’est ce qu’on pense à Alost, où les organisateurs du carnaval s’apprêtent à laisser défiler des chars avec des caricatures de juifs orthodoxes, avec papillotes, nez crochu, rats et tas d’or, comme ce fut le cas l’an dernier, et cela au nom de l’humour. « Aalst in Zottenland, alles kan en mag » – Alost au pays des fous. Tout est possible et permis : voilà ce qui régit depuis...

    Lire la suite

  • On en a tous marre

    Le Palais a donc une nouvelle fois sacrifié à ce qui devient hélas un rituel. La nomination d’un duo chargé de permettre la formation d’un gouvernement fédéral. Sabine Laruelle et Patrick Dewael sont la neuvième et dixième personnalité politique à s’y coller depuis les élections.

    Un constat d’échec

    C’est d’abord un constat d’échec. Après avoir tenté l’électrochoc, avec la démission forcée de Joachim Coens et Georges-...

    Lire la suite