Accueil Société Régions Hainaut

Binche: trois mineurs agressés gratuitement par une bande de jeunes

La scène a été filmée.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Trois mineurs d’âge ont été attaqués sans aucune raison par un groupe de jeunes, samedi soir, dans le centre de Binche. L’un des auteurs a utilisé un gant renforcé pour frapper sur les victimes. La police locale a pu l’intercepter, ainsi que deux complices mineurs.

L’agression s’est produite dans le centre de Binche, samedi soir, indique le parquet de Charleroi. Un groupe de délinquants, connu pour causer du grabuge en ville ces dernières semaines, a croisé la route de trois mineurs. Sans raison apparente, la bande a traversé la rue pour agresser les victimes. L’un des auteurs s’est d’ailleurs muni d’un gant renforcé pour porter des coups, sous l’œil des caméras de surveillance.

Une patrouille de la police Binche-Anderlues est alors intervenue et a mis fin à l’altercation. Le majeur porteur du gant a été interpellé, de même que deux mineurs. Le parquet comptait enclencher une procédure accélérée à l’égard du premier cité.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Preyat Christian , mardi 22 mai 2018, 16:14

    Voici un scénario que je propose comme suite pour l'intégrer à une série policière dont nous raffolons tous pour la suite de cet événement: " Il faut immédiatement relâcher cet adolescent agresseur, sinon il risque un traumatisme à vie le pauvre, adresser un blâme au policier "arestateur" car il a porté atteinte à la liberté de circuler et apostropher celui qui a reçu les coups en l'interrogeant sérieusement car :"que faisait-il là à cette heure sur ce trottoir faisant partie d'une zone appartenant de fait probablement à la bande sportive en action ce jour-là"; je pense ainsi interpréter par avance le juge de la protection de la jeunesse le jour de l'audience, du moins si par hasard elle a lieu, car c'est tellement peu grave, avec tout le travail en retard, et des faits susceptibles de seulement quelques mois/jours dans une IPPJ.Avec en plus circonstance habituelle connue des juges, pas de place nulle part, au cas où.....Donc "non lieu" prévisible sauf si dans les 3 il y a le fils de....?!!

Aussi en Hainaut

Festival au Carré: la ville est une fête!

Pour son grand retour après deux annulations, le Festival au Carré voyage dans toute la ville de Mons et aux alentours, au Manège mais aussi dans les jardins et sur les places publiques. Avec un motto : vous faire vivre des expériences singulières.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs