Venezuela: Nicolas Maduro remporte la présidentielle, ses opposants rejettent le scrutin

Venezuela: Nicolas Maduro remporte la présidentielle, ses opposants rejettent le scrutin

Le chef de l’Etat sortant du Venezuela Nicolas Maduro a été déclaré dimanche vainqueur de la présidentielle par l’autorité électorale, avec près de 70% des suffrages, après le dépouillement de la quasi-totalité des bulletins de vote.

Le président socialiste sortant remporte 67,7% des voix contre 21,2% à son principal adversaire Henri Falcon, qui a rejeté le processus électoral, a annoncé la présidente du Conseil national électoral (CNE) Tibisay Lucena. Peu avant, Henri Falcon, avait dénoncé le manque de «légitimité» de cette élection et exigé la tenue d’un nouveau scrutin avant la fin de l’année.

«Nous ne reconnaissons pas ce processus électoral, pour nous, il n’y a pas eu d’élection. Une nouvelle élection doit être organisée au Venezuela», a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse, accusant le gouvernement d’avoir fait pression sur les électeurs.

« Points rouges »

L’adversaire de Nicolas Maduro a pointé du doigt les «points rouges», ces tentes installées par le PSUV, le parti au pouvoir. Après avoir voté, les électeurs sont venus s’y inscrire dimanche dans l’espoir de recevoir la récompense promise par le président. «12.711 points rouges ont été installés à travers le pays (...) Là, présume-t-on, ils ont reçu un virement de 10 millions de bolivars (après avoir voté). Ce qui représente 87,6% des 14.000 bureaux de vote», a ajouté Falcon, dénonçant la prolongation des horaires des lieux de scrutin et l’expulsion de ses observateurs dans certains d’entre eux.

Outre l’opposition, les Etats-Unis, l’Union européenne et le groupe de Lima, une alliance de 14 pays d’Amérique et des Caraïbes, rejettent ce scrutin.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous