Catalogne: Madrid refuse d’avaliser la formation de l’exécutif catalan

Mariano Rajoy ©Reuters
Mariano Rajoy ©Reuters

Le chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy a appelé lundi le président indépendantiste Quim Torra à former un exécutif «viable» alors que Madrid refuse d’avaliser la formation d’un exécutif catalan composé notamment de ministres incarcérés ou exilés.

«La Catalogne a besoin d’un gouvernement viable», d’un «gouvernement qui respecte la loi» et «qui soit capable de dialoguer sérieusement», a insisté Mariano Rajoy devant des chefs d’entreprises à Vigo (nord-ouest), lors de sa première prise de parole depuis l’annonce samedi de la liste du gouvernement catalan. «La loi est la règle du jeu», a-t-il insisté.

Geste de défiance

Le Premier ministre s’exprimait au moment où, dans un nouveau geste de défiance à l’égard de Madrid, Quim Torra rendait visite à des dirigeants indépendantistes détenus dans une prison de la lointaine périphérie de Madrid, dont Jordi Turull et Josep Rull qu’il a nommés au sein de son gouvernement. «Dans aucun pays de l’Union européenne, ces prisonniers ne seraient en détention provisoire pour les délits dont on les accuse», a-t-il déclaré à la sortie de la prison d’Estremera, ajoutant que Jordi Turull et Joesp Rull lui avaient fait part de «leur volonté de prendre leurs fonctions».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous