Les 14 pays du groupe de Lima rappellent leurs ambassadeurs au Venezuela

Une décision prise suite à l’élection de Nicolas Maduro ©AFP
Une décision prise suite à l’élection de Nicolas Maduro ©AFP

Les 14 pays du Groupe de Lima ont annoncé lundi le rappel de leurs ambassadeurs du Vénézuela où Nicolas Maduro a été réélu dimanche président, lors d’un scrutin dont «ils ne reconnaissent pas la légitimité».

Le regroupement de pays qui comprend l’Argentine, le Brésil, le Canada, le Chili, la Colombie et le Mexique, a annoncé dans un communiqué «l’abaissement du niveau de leurs relations diplomatiques avec le Venezuela (...) pour protester» contre ce scrutin «non conforme aux normes internationales d’un processus électoral (...) transparent et démocratique».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous