Accueil Économie

Nucléaire: il est minuit moins une pour prolonger Doel 1 et 2

L’accord entre Electrabel et le gouvernement devait être signé avant le 30 novembre à minuit. Il porte sur les conditions financières de la prolongation des réacteurs nucléaires de Doel 1 et 2.

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Chef du service Enquêtes Temps de lecture: 3 min

L a Ministre de l’Énergie, Marie Christine Marghem, annonce que les négociations concernant la prolongation de Doel 1 et 2 sont finalisées et que la contribution du secteur nucléaire (ce qu’on appellera la taxe nucléaire, NDLR) est revue. Un projet de loi sera présenté au Parlement après les vacances d’été ». Ces quelques mots sont issus d’un communiqué de presse diffusé par la ministre Marghem le 29 juillet dernier.

Or, quatre mois plus tard, toujours rien ! Aucune loi n’a été présentée au Parlement. Et, à l’heure de boucler ces lignes (22h30), Electrabel (via sa maison mère Engie) négociait toujours avec le gouvernement pour finaliser l’accord sur la taxe nucléaire. Un accord qui doit pourtant être signé avant le 30 novembre à minuit, comme le stipule la loi actuelle (lire ci-contre).

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs