Accueil Belgique

Facebook privé de transférer outre-Atlantique les données des Européens?

Si Facebook et Cambridge Analytica ont violé les règles ou l’esprit du Privacy Shield, la commissaire européenne à la Justice attend « une réaction des autorités américaines ».

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

A la lumière des résultats de l’enquête sur le scandale Facebook/Cambridge Analytica, le géant américain des réseaux sociaux pourrait-il se retrouver privé de transférer les données personnelles des Européens outre-Atlantique ? C’est en tout cas la mise en garde de la commissaire européenne à la Justice, Vera Jourova.

« On regarde de très près ce qui se passe aux États-Unis. Je pousse la Federal Trade Commission (FTC, le régulateur américain) à enquêter et à nous dire si Facebook et Cambridge Analytica ont violé le Privacy Shield », nous a-t-elle dit il y a quelques jours.

C’est ce Privacy Shield qui permet depuis 2016 à Facebook de transférer les données personnelles des Européens vers les États-Unis pour qu’elles soient traitées et utilisées à des fins commerciales (le core business de Facebook, rappelons-le).

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs