Accueil Monde Europe

La nouvelle génération aspire à une Irlande libérale

Ce 25 mai, la population de République d’Irlande est appelée aux urnes pour voter si « oui » ou « non », elle veut retirer le huitième amendement de la Constitution qui interdit l’avortement sauf si la vie de la mère est en danger.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 7 min

Depuis Roscommon

Sur sa trousse d’écolière orne le badge « Tá », « oui » en irlandais. Emma Whitney, 16 ans, ne peut pas voter ce 25 mai mais la lycéenne affiche clairement ses idées. Cheveux roux, yeux bleus, elle distribue volontiers des insignes à ses camarades de classe, curieuses d’en savoir plus. Sur les réseaux sociaux, la jeune adolescente a rajouté à ses photos de profil le logo du mouvement « Repeal » (traduisez abrogation NDLR). Dans cinq jours, la population irlandaise est appelée à voter pour le retrait du 8e amendement inscrit dans la Constitution depuis 1983. Cet article reconnaît « le droit à la vie de l’enfant à naître ». De fait, il interdit d’avorter sur le sol irlandais sauf si, exception inscrite depuis 2013, la vie de la mère est en danger. Sur le papier, les Irlandaises peuvent encourir jusqu’à 14 ans de prison.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs