Des organisations militantes demandent le démantèlement de Facebook

Des organisations militantes demandent le démantèlement de Facebook

Une coalition de groupes militants a annoncé lundi une campagne pour démanteler Facebook, propriétaire de Instagram, Messenger et WhatsApp, arguant que le réseau social tentaculaire «  a trop de pouvoir sur nos vies et sur notre démocratie ».

Ces groupes ont créé un site internet et une page Facebook pour recueillir le soutien à une pétition destinée à la Commission américaine du commerce, exigeant que le réseau social scinde ses services (Instagram, WhatsApp et Messenger dont il est le propriétaire) et «  impose des règles sur la vie privée stricte ». «  Facebook et (son PDG) Mark Zuckerberg ont amassé une somme de pouvoirs effrayante », soulignent les groupes sur leur site.

Facebook « tue l’innovation et le choix »

«  Facebook décide de manière unilatérale des informations concernant des milliards de personnes à travers le monde chaque jour. Il achète ou met sur la paille des concurrents potentiels pour préserver son monopole, tuer l’innovation et le choix », estiment les activistes. «  Il nous traque presque partout où nous allons sur internet, à travers nos téléphones portables et même lorsque nous nous déplaçons dans le monde réel », fustigent-ils.

Ce mouvement intervient alors que Mark Zuckerberg doit être auditionné mardi devant le Parlement européen pour répondre aux questions sur le scandale Cambridge Analytica.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous