Accueil Sports

L’anecdote : pourquoi la Belgique doit se rendre en Uruguay

En 1930, pour la première Coupe du monde en Uruguay, la difficulté fut de convaincre des pays européens d’y participer notamment en raison de la longueur du trajet (le voyage se faisait en bateau à l’époque). Cet article explique pourquoi il est souhaitable que la Belgique soit représentée en Uruguay.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Article paru dans Le Soir du 23 avril 1930

L’Uruguay célébrera cette année, presqu’en même temps que la Belgique, le centenaire de son indépendance.

Parmi les fêtes prévues à cette occasion, figure le Championnat du monde de football dont l’organisation fut confiée l’an dernier, au Congrès de la Fédération internationale de Football Association, tenu à Barcelone, aux Uruguayens. À cette réunion étaient représentés quarante-trois pays.

Forts de cet accord unanime et international les Sud-Américains se préparèrent à organiser dignement cette grande manifestation sportive mondiale. Un gros effort financier fut consenti, un stade dont l’édification seule coûta 500.00 dollars fut construit avec du personnel travaillant jour et nuit.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Sports

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs