Accueil Belgique Politique

Décès de Mawda: «Le policier qui a tiré est défait et abattu, il n’a jamais voulu, ni imaginé cela»

Le parquet de Mons a tenu une conférence de presse mardi sur les circonstances du décès de la petite Mawda.

Temps de lecture: 2 min

Le policier qui a tiré est défait et abattu, il n’a jamais voulu, ni imaginé cela », a déclaré mardi le procureur général de Mons, Ignacio De la Serna, au sujet du décès de Mawda. Ces propos ont été tenus lors d’un point presse à Mons, en présence également du procureur du roi de Mons-Tournai. Le parquet affirme qu’il n’y a eu qu’un seul tir, après « une course-poursuite dangereuse de 60 km ».

Les procureurs ont déclaré que le juge d’instruction et le Comité P ont toute leur confiance, pour faire la lumière sur cette affaire.

Ils précisent que c’est l’autopsie réalisée le jour du drame, en fin de journée, qui a permis de déterminer la cause exacte de la mort. Directement après les faits, jeudi vers 2h15, un urgentiste avait déclaré que la fillette avait été victime d’un traumatisme crânien, ce qui avait induit le parquet en erreur dans un premier temps.

La petite fille kurde a été tuée d’un coup de feu jeudi dernier lors d’une course-poursuite entre la police et une camionnette transportant des migrants, sur la E42 vers Maisières. Le véhicule qui transportait les migrants était immatriculé avec de fausses plaques belges.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

12 Commentaires

  • Posté par Didier Marc, mercredi 23 mai 2018, 9:27

    Mais enfin, il y avait 4 véhicules qui poursuivaient la camionnette. impossible de l'obliger à s’arrêter ? non, juste le sentiment de la police qu'avec les Franquen / Jambon, tout est permis dès que cela ressemble à un migrant.

  • Posté par Wafellman Fabienne, mardi 22 mai 2018, 17:25

    Ce qui donne du grain à moudre aux associations, c'est qu'il s'agit d'une petite fille innocente tant de la décision de ses parents d'essayer de passer en Angleterre par des voies illégales que celle du passeur et du chauffeur (est-il entre temps identifié ?) que du tir de ce malheureux policier. Si cela avait été un adulte, il n'y aurait pas autant de levée de boucliers.

  • Posté par LIENARD NORBERT, mardi 22 mai 2018, 16:42

    si le chauffeur s était arrêter tout cela ne serait pas arrivé

  • Posté par Stassart Guy, mardi 22 mai 2018, 16:06

    Les premiers responsables de ce drame sont le chauffeur du véhicule et les personnes en séjour illégal qui étaient dans le véhicule. Toute personne normale s'arrête quand un service de Police lui en intime l'ordre. Le fait de refuser de s'arreter risque de provoquer ce genre de drame. Maintenant, cet accident permet à des bobo gauchistes comme le MRAX, LDH, Ecolo et autres associations gauchistes ou qui militent pour une immigration libre critiquer notre pays, ses lois et réglements. Depuis quand un avocat doit exiger qu'une commission parlementaire soit créée pour trouver des responsables. C'est le rôle de la Justice et non du parlement. Voilà encore des avocats qui ont trouvé le moyen de se faire de la publicité facilement et gratuite.

  • Posté par Petitjean Marie-rose, mardi 22 mai 2018, 15:44

    Il est certain que ce policier n'a pas voulu tuer Mawda. Il est tout aussi certain qu'un policier connaît le risque qu'il prend quand il utilise son arme en visant des personnes.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Politique

Budget: la Vivaldi cherche 3,4 milliards d’euros

Les travaux budgétaires débutent ce vendredi. Les partenaires de la Vivaldi opèrent au départ sur la base d’une feuille de route, défendue par le Premier ministre, évaluant la correction de la trajectoire budgétaire à 3,4 milliards d’euros.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une