Accueil Belgique

Charleroi: une solution d’autofinancement pour la cité administrative

Le collège communal a trouvé les moyens de ses ambitions.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Depuis plus de 10 ans, la ville de Charleroi rêve d’une cité administrative qui regrouperait les 850 agents de ses services centraux, actuellement dispersés sur le territoire. Objectif : rationaliser le patrimoine immobilier, améliorer le confort et le bien être du personnel et augmenter l’efficacité opérationnelle auprès des usagers.

Actuellement, les allers-retours de dossiers entre départements sont sources d’erreurs et de pertes de temps. Reprise dans les recommandations du plan de gestion de la ville, la cité administrative s’inscrit dans une perspective de qualité. Comment en financer le coût ? Le collège communal vient d’imaginer une solution budgétairement neutre : vider trois gros bâtiments publics mal isolés pour, d’une part, en obtenir un produit de vente évalué à 12 millions d’euros et, d’autre part, dégager une économie annuelle de l’ordre de 900.000 euros en consommations d’énergie.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs