Accueil Monde France

Macron: pas de plan spécifique pour la banlieue

Jean-Louis Borloo, ancien ministre de la Ville, avait proposé 19 mesures dont il espérait un effet « blast ». Le président en a retenu très peu. Il préfère ramener le droit commun dans les quartiers.

Article réservé aux abonnés
Envoyée permanente à Paris Temps de lecture: 3 min

Mais pourquoi l’avait-il donc mandaté ? Du rapport sur la banlieue remis le mois dernier par Jean-Louis Borloo, Emmanuel Macron n’a finalement pratiquement rien gardé. Simple querelle d’ego entre le chef de l’État et l’ancien ministre de la ville qui captait trop la lumière ? L’entourage du président ne cache pas l’agacement devant celui qui avait mobilisé à fond ses réseaux et attirait les médias. Mais c’est évidemment avec un autre argument, de fond celui-là, qu’Emmanuel Macron a procédé ce mardi à l’enterrement de première classe. Le rapport remis «  par un mâle blanc à un autre mâle blanc ne vivant pas dans ces quartiers » finira aux oubliettes tout simplement parce que selon le président… il ne faut pas de politique spécifique pour les cités.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs