Accueil

Pourquoi la Belgique doit se lancer dans le développement des drones

Mille emplois et un chiffre d’affaires de 400 millions d’ici 2020, les drones ouvrent de nouvelles perspectives. L’Europe prépare un cadre légal général que la Belgique devra implémenter.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 3 min

Le drone sera-t-il la voiture de demain ? La révolution promise par l’utilisation croissante de ces objets volants très identifiés sera de la même ampleur que l’arrivée de l’automobile face aux charrettes à chevaux, assurent les promoteurs d’une étude réalisée par Agoria (fédération des entreprises technologiques) et le consultant PricewaterhouseCoopers (PwC). D’ici 2020, assure l’étude, le secteur des drones aura créé 1.000 nouveaux emplois et généré un chiffre d’affaires annuel de 409 millions d’euros, dont près de la moitié, 176 millions, dans les infrastructures. Pour cela, la Belgique ne doit pas rater le rendez-vous technologique, social et législatif de cet indéniable secteur d’avenir. «  Aujourd’hui, il y a à travers le monde 362.000 avions et 23.000 compagnies aériennes, compare Floris Ampe (PwC). En 2030-35, il y aura 4 millions de drones pour 400.000 opérateurs différents.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs