Accueil Société

Zuhal Demir entend punir les charlatans qui promettent de «guérir» l’homosexualité

Temps de lecture: 1 min

La secrétaire d’État à l’Égalité des chances Zuhal Demir (N-VA) souhaite que les soi-disant « guérisseurs » visant les homosexuels puissent être punis. « Il n’y a pour le moment pas de législation à cet égard », déplore-t-elle mercredi dans Het Belang van Limburg et Het Nieuwsblad. « Malte et la Suisse disposent pourtant d’une loi à cet effet. J’œuvre à cela désormais ».

« Le droit pénal ne prévoit pas pour le moment de punir les individus qui prétendent ’guérir’ l’homosexualité », observe la secrétaire d’État.

« Les homosexuels ne sont pas malades et ne doivent donc pas être guéris. Dans l’affaire Layla Achichi, une jeune fille qui a été martyrisée quatre jours durant car elle se sentait attirée par les femmes, la torture a été prise en compte dans la condamnation mais pas l’homophobie. Mêmes ses parents ont eu recours à un charlatan pour la ’guérir’. Grâce à une nouvelle loi, je souhaite que l’on puisse apporter une réponse à ce genre d’affaires », détaille Mme Demir.

La secrétaire d’État souhaite expliquer son objectif au nouveau président de l’exécutif des musulmans, mais aussi aux représentants des autres communautés religieuses.

Habitat

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Desprez Jean Luc, mercredi 23 mai 2018, 11:47

    Les Evangéliques et cathos d'extrême droite bientôt hors la loi?

  • Posté par Petre Eric, mercredi 23 mai 2018, 17:58

    La loi n'interdit en rien d'avoir une opinion, par contre elle interdit de l'imposer à d'autres.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko