Accueil Économie Finances

Opération impôts: comment déclarer des montants perçus via Airbnb (vidéo)

La plateforme ne bénéficie pas de l’agrément spécifique à l’économie collaborative. Les nouveaux codes de la déclaration fiscale ne s’appliquent donc pas. Le Soir poursuit le décryptage de votre déclaration fiscale, en partenariat avec Test-Achats.

Journaliste au service Economie Temps de lecture: 2 min

Depuis mars 2017, les compléments de revenu tirés de l’économie collaborative bénéficient d’un régime fiscal favorable jusqu’à un montant de 5.100 euros. Cependant, toutes les plateformes ne sont pas agrées par le SPF Finances. C’est le cas de l’ultra populaire plateforme Airbnb, où les montants tirés de la mise en location d’une chambre ne peuvent pas se déclarer aux nouveaux codes consacrés à l’économie collaborative.

A la place, et comme l’année dernière, les revenus touchés via Airbnb sont à déclarer à trois endroits différents.

D’abord, le revenu immobilier tiré de la location de la chambre, maison ou de l’appartement en question au code 106. Il s’agit d’indiquer le revenu cadastral du bien, que le fisc se charge d’indexer et de majorer pour l’ajouter au revenu imposable. Ce remplissage est déjà obligatoire pour les propriétaires d’une seconde résidence.

Ensuite, la partie meublée du bien se déclare dans les revenus mobiliers (code 156). On considère généralement que le mobilier constitue environ 40 % de la valeur de la location.

Enfin, les services rendus (les frais de ménage typiquement) sont considérés comme des revenus divers. Il faut alors remplir le code 200 du cadre XVI qui se trouve dans la deuxième partie de la déclaration.

Cette répartition fonctionne pour autant que la mise en location ne constitue pas une activité professionnelle pour le loueur. Auquel cas il s’agirait de revenus professionnels qui seraient imposés comme tels.

Depuis cette année, les revenus tirés de l’économie collaborative de codes spécifiques dans la déclaration fiscale.

Mais toutes les plateformes ne sont pas concernées.

Les montants perçus via Airbnb par exemple doivent se déclarer dans trois rubriques différentes.

Le revenu immobilier au code 106 (cadre III).

Le revenu mobilier au code 156 (cadre VII).

Enfin les éventuels services rendus (comme le ménage) dans les revenus divers au code 200 (cadre XVI).

En partenariat avec Test Achats, découvrez sur Le Soir+ les réponses à d’autres questions fiscales qui vous intéressent.

À lire aussi Opération impôts: quelles parties de son salaire faut-il (ou pas) déclarer?

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en Finances

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez l'information financière complète

L'information financière