Opération impôts: comment déclarer des montants perçus via Airbnb (vidéo)

Dans cet article
L’ultra populaire plateforme Airbnb n’est pas agréée par le SPF Finances.
L’ultra populaire plateforme Airbnb n’est pas agréée par le SPF Finances.

Depuis mars 2017, les compléments de revenu tirés de l’économie collaborative bénéficient d’un régime fiscal favorable jusqu’à un montant de 5.100 euros. Cependant, toutes les plateformes ne sont pas agrées par le SPF Finances. C’est le cas de l’ultra populaire plateforme Airbnb, où les montants tirés de la mise en location d’une chambre ne peuvent pas se déclarer aux nouveaux codes consacrés à l’économie collaborative.

A la place, et comme l’année dernière, les revenus touchés via Airbnb sont à déclarer à trois endroits différents.

D’abord, le revenu immobilier tiré de la location de la chambre, maison ou de l’appartement en question au code 106. Il s’agit d’indiquer le revenu cadastral du bien, que le fisc se charge d’indexer et de majorer pour l’ajouter au revenu imposable. Ce remplissage est déjà obligatoire pour les propriétaires d’une seconde résidence.

Ensuite, la partie meublée du bien se déclare dans les revenus mobiliers (code 156). On considère généralement que le mobilier constitue environ 40 % de la valeur de la location.

Enfin, les services rendus (les frais de ménage typiquement) sont considérés comme des revenus divers. Il faut alors remplir le code 200 du cadre XVI qui se trouve dans la deuxième partie de la déclaration.

Cette répartition fonctionne pour autant que la mise en location ne constitue pas une activité professionnelle pour le loueur. Auquel cas il s’agirait de revenus professionnels qui seraient imposés comme tels.

Depuis cette année, les revenus tirés de l’économie collaborative de codes spécifiques dans la déclaration fiscale.

Mais toutes les plateformes ne sont pas concernées.

Les montants perçus via Airbnb par exemple doivent se déclarer dans trois rubriques différentes.

Le revenu immobilier au code 106 (cadre III).

Le revenu mobilier au code 156 (cadre VII).

Enfin les éventuels services rendus (comme le ménage) dans les revenus divers au code 200 (cadre XVI).

En partenariat avec Test Achats, découvrez sur Le Soir+ les réponses à d’autres questions fiscales qui vous intéressent.

L’opération impôts, c’est quoi?

Comment remplir sa déclaration d’impôts ? Vaste chantier auquel Le Soir, en partenariat avec Test-Achats, a décidé de s’atteler pendant sept semaines en vous guidant pas à pas.

Chaque samedi, le détail des changements et les réponses aux questions les plus fréquentes.

Deux fois par semaine, retrouvez également des informations sur la déclaration d’impôts 2018 publiées sur notre site web.

Tous nos articles sur l’opération impôts

Nos lecteurs auront également la possibilité de poser leurs questions, du 16 au 20 juin, à des spécialistes de Test-Achats.

2 juin Habitation : bien remplir l’emprunt hypothécaire.

9 juin Réductions d’impôts : ce qui existe et ce qui a disparu.

16 juin A l’étranger : déclarer les revenus ou des comptes en dehors de la Belgique.

23 juin Réponses aux questions des lecteurs.

Nous avons déjà détaillé la composition de son ménage ainsi que ce qu’il faut (ou pas) déclarer de son salaire.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Opération impôts|Meubles et décoration
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. L’idée serait de saluer festivement pour l’un, plus symboliquement pour l’autre, ces deux anniversaires successifs.

    Le Palais réfléchit: comment fêter symboliquement les 18 ans d’Elisabeth sans susciter de mauvaises interprétations?

  2. 1ere photo

    Sur les routes slovaques, à la recherche des acteurs du dumping social

  3. BRUXELLES, rencontre a la redaction avec les cinq candidats d ou

    Ils sont nouveaux en politique: «Si on ne s’engage pas maintenant, on va le regretter»

Chroniques
  • Visa pour la Flandre: nos ancêtres les… Bourguignons

    Et voilà un livre qui s’est vendu à 50.000 exemplaires en un mois de temps et est d’ores et déjà assuré d’une traduction en allemand et en anglais. Et voilà un auteur qui remplissait ce lundi une salle de 400 personnes à Strombeek-Bever, comme chaque jour de la semaine depuis un mois. Et voilà un travail décliné en podcasts d’une heure et demie sur Radio Klara et qui devrait faire l’objet de représentations en 2020 à la KBR, la Bibliothèque royale de Belgique.

    La raison de cet engouement ? De Bourgondiërs, le dernier opus de l’auteur Bart Van Loo qui a déjà enthousiasmé Flamands et Néerlandais par sa capacité à son Napoléon et son  Histoire chantée de la France. Il a travaillé pendant quatre ans à ce nouvel ouvrage de 600 pages, plongé dans les livres, dialogué avec les médiévistes pour se consacrer finalement à l’écriture avec, aux pieds, des baskets neuves sur lesquelles il a fait inscrire « Philippe Le Hardi ». Un accoutrement qui n’était...

    Lire la suite

  • Orban suspendu du PPE: petites punitions entre amis

    Et voilà donc le Fidesz, le parti du dirigeant hongrois Viktor Orban suspendu jusqu’à nouvel ordre. Le Parti Populaire Européen (PPE) sort, lui, ce jeudi de la position de Ponce Pilate qui a été la sienne durant des années, mais de façon assez hypocrite. Orban et son parti sont en effet publiquement déjugés mais il n’y a rien de définitif dans ce geste tardif posé, qui ne préfigure en rien d’une future exclusion.

    La logique « juridique » impose certes de donner un avertissement avant d’...

    Lire la suite