Accueil Économie Emploi

Pensions: voici la liste des métiers pénibles dans la fonction publique

Une réunion cruciale sur la pénibilité du travail s’est tenue mercredi au sein du comité A, l’organe de concertation le plus important pour les fonctionnaires.

A ne pas manquer - Chef du service Politique Temps de lecture: 4 min

Mercredi en début de soirée, les membres du Comité A, qui rassemble les partenaires sociaux de la fonction publique fédérale et des Régions, ainsi que le ministre des Pensions, se sont quittés sur un début d’accord concernant la définition des métiers pénibles.

Les syndicats et le ministre Daniel Bacquelaine (MR) ont en effet trouvé un consensus pour aménager l’avant-projet de loi qui fixe les quatre critères permettant de définir si un métier est pénible, à quel point il l’est et si ceux qui l’exercent peuvent prétendre à partir plus tôt à la retraite. Pas question de revoir ces critères, déjà avalisés en conseil des ministres en avril. Par contre, les interlocuteurs sociaux se sont entendus sur des aménagements permettant de mieux prendre en compte la pénibilité passée (c’est-à-dire avant 2020, année de l’entrée en vigueur du nouveau régime) des agents statutaires du service public. Mais également celle des contractuels et des agents temporaires.

Voici la liste

Rubrique / Degré de pénibilité

Entreprises publiques

Poste

– Facteurs / 2

– Centres de tri (trieurs de nuit) / 2

Belgocontrol

– Contrôleurs aériens qui assurent effectivement et directement le contrôle du trafic aérien / 4

SNCB

– Personnel roulant / 3

– Agents de triage, agents de maintenance, chargeurs, entretien des lignes, personnel technique / 2

– Securail (agents de sécurité) / 3

– Poseurs de voies et personnel du caténaire / 3

– Personnel d’entretien technique dans l’atelier et l’atelier à locomotives / 2

– Personnel dans les cabines de signalisation (réglementation du trafic) / 3

– Personnel de gare (responsable pour les voyageurs et la circulation de trains dans les gares) / 2

Collecte des déchets ménagers

– éboueurs / 3

Transport urbain et régional

Personnel roulant / 2

Sécurité et justice

Défense

– Militaires /4

– Service sécurité militaire (personnel civil) / 3

Police

– Fonctionnaire de police ou agent auxiliaire du cadre opérationnel de la police intégrée / 4

Pompiers

-Pompier professionnel qui participe directement à la lutte contre le feu / 4

-Protection civile (personnel opérationnel) / 3

– Calltakers 112 / 2

Justice

– Service extérieur Sécurité de l’État / 3

-Agents pénitentiaires / 3

-Agents de sécurité (en vue de l’exécution des tâches de la police des cours et tribunaux et le transfert des détenus – ne font pas partie d’un service de police) / 1

-Enseignant dans les établissements pénitentiaires ou dans les institutions communautaires d’assistance spéciale à la jeunesse / 2

Services publics (administration centrale, entités fédérées et les administrations locales)

Douanes, accises et service flamand des impôts

– Département opérations Douanes & Accises (y compris services de contrôle ports & aéroports) / 2

– Services d’enquête Douane & Accises / 2

– L’équipe de rummage / 2

Services environnement, nature et énergie

– Fonctions Eaux et Forêts (ouvriers forestiers) / 1

Trafic & Infrastructure Services maritimes & de pilotage

– Personnel navigant, cadre organique distinct, fonctions de technicien naval ; maître d’équipage ; quartiers-maître, matelot ; radiotélégraphiste ; commissaire de bord ; maître (bateaux-pilotes et bateaux-pourvoyeurs) ; cuisinier (embarqué) ; chauffeur ; matelot- spécialiste bateaux-pilotes / 2

– Personnel navigant, Voies maritimes, administration flamande Maritieme Dienstverlening en Kust : assistant spécial (exerçant la fonction de quartier-maître), motoriste en chef (exerçant la fonction de motoriste), motoriste en chef (exerçant la fonction d’officier-mécanicien), motoriste, schipper, schipper en chef (exerçant la fonction de chef de bord), technicien naval, technicien naval en chef, Pilote (exerçant une fonction générale) / 2

– Pilotes de mer / 4

– Contrôleurs du trafic maritime qui assurent effectivement et directement le contrôle du trafic maritime / 4

Equipements collectifs

Secteur des soins

– Personnel infirmier des hôpitaux, centres de soins et d’autres institutions et services reconnus par les pouvoirs publics / 3

– Personnel soignant des hôpitaux, centres de soins et d’autres institutions et services reconnus par les pouvoirs publics / 3

– SMUR et ambulanciers / 3

– Personnel pédagogique et d’encadrement dans le domaine de l’assitance à la jeunesse et lesinstitutions communautaires / 2

Puéricultrices et personnel d’encadrement accueil d’enfant / 2

Centres fermés / 3

Enseignement

– Enseignant du maternel / 2

– Enseignant du primaire / 1

– Enseignant du secondaire / 1

– Enseignant du professionnel / 2

– Enseignant de l’enseignement spécial / 2

– Personnel auxiliaire d’éducation de l’enseignement primaire, maternel, secondaire, professionnel et spécial (hors fonctions administratives) / 1

Personnel services techniques (plusieurs services publics)

– Personnel qui travaille à de grande hauteur, personnel qui escalade des pylônes, personnel qui travaille sur des lignes à haute tension, personnel qui entretient le réseau de distribution d’eau, personnel qui effectue des terrassements / 1

Remarque : lorsqu’une fonction bénéficie de critères de pénibilité en vertu du tableau, la pénibilité n’est toutefois pas reconnue pour les années prestées en tant que fonctionnaire dirigeant

Invalid Scald ID.

Voir la liste sur mobile.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

35 Commentaires

  • Posté par Thill-goelff Frédéric, jeudi 24 mai 2018, 14:17

    Ou comment vider un concept de toute sa substance. Un métier pénible doit rester une exception, si on élargit trop le concept, cela signifie que la part revenant aux métiers vraiment pénibles sera réduite d'autant. C'est un accord perdant-perdant.

  • Posté par Bernard Leduc, jeudi 24 mai 2018, 14:36

    Non. Ils contentent les fonctionnaires et du coup ca va réduire la contestation de la 1/2 voire des 2/3.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Emploi

Emploi: la «grande démission» ne touche pas (encore) la Belgique

Pourquoi le Belge hésite-t-il à quitter son emploi, alors que le phénomène de la « grande démission » volontaire fait rage aux Etats-Unis et s’invite désormais en France ? Les spécialistes avancent leurs explications. Et avant tout la protection que représente chez nous l’indexation automatique des salaires en période d’inflation.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez l'information financière complète

L'information financière