Accueil Économie Consommation

Avec la taxe sur l’automobile, Donald Trump ouvre un nouveau front dans la guerre commerciale

Pour défendre l’industrie automobile américaine, le président Trump veut multiplier par dix les droits de douane sur les voitures importées aux Etats-Unis. Au grand dam des constructeurs étrangers, japonais et allemands en tête.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 5 min

On ignore si Donald Trump est un fan de la saga « Star Wars ». Quoi qu’il en soit, le Président américain semble bien décidé à suivre l’exemple de Georges Lucas, le « père » de la « Guerre des étoiles », enchaînant les épisodes de sa propre guerre, commerciale celle-là. Après un premier volet consacré à l’acier et à l’aluminium (lire ci-dessous), le deuxième fait de menaces envers la Chine (lire également ci-dessous), le troisième épisode aura pour champ de bataille le secteur automobile. Suivant une méthode qui a fait ses preuves, l’actuel occupant du bureau ovale a commencé par un « teaser » lancé mercredi soir sur son média favori, le réseau social Twitter, promettant « de grandes nouvelles pour nos fabuleux constructeurs automobiles », victimes selon lui de « décennies de pertes de (leurs) emplois au profit d’autres pays ». L’annonce officielle a suivi dans la nuit.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Consommation

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs