Accueil Société

Décès de Mawda: «La responsabilité des parents est engagée», selon Bart De Wever

Ses déclarations ont provoqué de nombreuses réactions politiques jeudi soir.

Temps de lecture: 2 min

Le président de la N-Va s’est exprimé à la VRT sur les circonstances du décès de la petite Mawda. Selon lui, les parents ont une part de responsabilité dans le drame qui s’est noué la semaine passée.

« Même si la mort d’un enfant peut être tragique, il faut oser mettre ici la responsabilité des parents », explique De Wever. « Simplement parler de ces personnes en tant que victimes ne me semble pas juste. »

De Wever évoque également le parcours de la famille. « La famille a demandé l’asile en Allemagne. Ils sont allés illégalement en Angleterre, après quoi ils ont été déportés et ramenés en Allemagne. À la fin de l’année dernière, leur demande d’asile a apparemment été rejetée et depuis, ils ont déjà été arrêtés dans notre pays à trois reprises alors qu’ils voulaient retourner en Angleterre. » indique-t-il à la VRT. Des informations déjà publiées ce matin dans SudPresse.

Les réactions politiques étaient nombreuses jeudi soir. « Inhumain #BDV » a twitté Kristof Calvo, le président de Groen.

« Mais BdW a encore une fois trouvé le coupable. C’est indigne. », a déclaré Jan Cornillie, du SP.A.

Catherine Fonck, députée fédérale CDH, s’est elle aussi exprimée. « La seule chose dont on peut les accuser c’est d’avoir cherché quelque chose de meilleur pour leurs enfants, quelque chose d’autre que la guerre. Inimaginable sans doute quand on a son petit confort. Aujourd’hui ils ont perdu leur petite Mawda. Et ça mérite un minimum de respect et d’empathie ».

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

25 Commentaires

  • Posté par Claude Pirnay, dimanche 27 mai 2018, 13:31

    arreter de saliver sur tout et sur rien du tout depuis des années la BELGIQUE est devenue un immense tas de fumier créé par nos politiciens par l europe sans frontières par les glandeurs de tout bord pour défendre ces immigrés(sur 1000 un médecin un ingénieur un professeur un technicien et le reste des usurpateurs aux buts inavoués)tas de fumier qui n attire plus que les mouches !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  • Posté par Bricourt Noela, vendredi 25 mai 2018, 11:06

    c'est terrible d'instrumentaliser un tel dossier alors que l'on peut se demander à quel titre il s'exprime. D'autant plus que le secrétaire d'état concerné ne souhaite pas communiquer.

  • Posté par Petitjean Marie-rose, vendredi 25 mai 2018, 10:33

    Le manque d'empathie à l'égard des parents désenfantés de la petite Mawda est sidérant, désespérant. Imaginerait-on de reprocher à d'autres parents la suite de circonstances qui a conduit à la mort de leur enfant ? Quel migrant, fuyant l'horreur ou la misère extrême, imagine se faire tirer dessus dans nos pays démocratiques ?

  • Posté par Miguel Roch, vendredi 25 mai 2018, 9:59

    Entièrement d'accord, cette fois, avec De Wever et tout mon soutien au policier concerné, qui n'a fait que son devoir et devra maintenant vivre avec ça, à cause de l'inconscience et l'irresponsabilité de ces gens. Si leur demande d'asile a été rejetée par l'Allemagne (qui accepte beaucoup de réfugiés), c'est qu'après avoir dûment examiné leur dossier, il existe des raisons objectives et dans le respect de la démocratie et du droit, de les refouler. Ce qui n'est pas normal c'est qu'ils soient encore, à ce jour, sur le territoire Schengen.

  • Posté par Agoni Cinzia, vendredi 25 mai 2018, 15:40

    Faire son devoir... tirer sur des gens désarmés ? C'est ça ?

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko