Accueil Les Diables en Coupe du monde

Les Diables au pied du podium

Suspense infernal qui a tenu en éveil, jusqu’au cœur de la nuit, toute la Belgique sportive, vissée devant son petit écran, tenue en haleine, deux heures durant, par ces Diables au grand cœur. Des Diables arrachaient leur qualification, après un terrible chassé-croisé salué par une ovation interminable. La Belgique, notre petite Belgique, était qualifiée pour les demi-finales !

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 10 min

Article paru dans Le Soir du 23 juin 1986

Ce n’était que drapeaux rouge et or, que maillots aux couleurs de l’équipe d’Espagne, que cris et chants à la gloire des hommes de Miguel Munoz. Les supporters espagnols étaient-ils donc venus si nombreux ? On avait de la peine à le croire.

En vérité, les Mexicains qui revendiquent, plus ou moins tous, une ascendance hispanique avaient pris fait et cause pour l’Espagne après l’élimination, la veille, de leur équipe nationale et ils allaient transformer le stade Cuauhtemoc en un chaudron à peine moins brûlant que le célèbre Azteca.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Les Diables en Coupe du monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs