Accueil Les Diables en Coupe du monde

Maradona, le briseur de rêves

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Article paru dans Le Soir du 26 juin 1986

Mexico, 25 juin.

Le plus regrettable, en ce soir de défaite, serait de se laisser envahir par un sentiment d’amertume. L’équipe belge n’a pas réussi le dernier exploit que, dans le secret de nos pensées, nous attendions d’elle, échouant aux portes de la finale de cette coupe du monde, mais elle a succombé dans le respect et la dignité devant l’un des plus grands génies que le football ait engendré. Il n’y a rien de dégradant à cela.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Les Diables en Coupe du monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs