Accueil Les Diables en Coupe du monde

Le témoin: «Comment Diego Maradona nous a porté le coup de grâce…»

Le mondial 86 raconté par Patrick Vervoort et Stéphane Demol.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Stéphane Demol n’a pas été le seul à célébrer la qualification pour les demi-finales du Mondial 86. Vous rendez-vous compte ? Les Diables faisaient partie du carré d’as final en compagnie de l’Argentine, leur futur adversaire, de la France et de l’Allemagne !

« Nous-mêmes avions peine à réaliser ce qui nous arrivait et, à 12.000 kilomètres de chez nous, nous étions en tout cas à… cent lieues d’imaginer la liesse populaire qui imprégnait toute la Belgique », soliloque Patrick Vervoort, l’un des néophytes ayant contribué à la phénoménale ascension du football belge sur la scène planétaire. A la Meson del Angel à Puebla, là où seize ans plus tôt leurs aînés étaient morts d’ennui, la fiesta battit son plein jusqu’aux petites heures de la nuit, alors que pourtant deux jours seulement séparaient le quart de la demi-finale.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Les Diables en Coupe du monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs