Accueil Société

Décès de Mawda: la Ligue des droits de l’Homme accuse Francken d’avoir rendu public un dossier confidentiel

Selon Alexis Deswaef, le secrétaire d’Etat s’est emparé du dossier de la famille de Mawda à des fins politiques.

Temps de lecture: 2 min

Le président de la Ligue des droits de l’Homme Alexis Deswaef accuse, sur la base d’un «  témoignage digne de foi », le cabinet du secrétaire d’Etat Theo Francken de s’être servi de l’Office des étrangers pour rendre public, à des fins politiques partisanes, le dossier de la famille de la petite Mawda, tuée par un policier à la suite d’une course-poursuite.

Les quotidiens de Sudpresse ont fait état jeudi du parcours de la famille, enregistrée en Allemagne, tentant à plusieurs reprises de gagner illégalement l’Angleterre, expulsée, et interceptée, à une reprise, dans un camion frigorifique. Le président de la N-VA Bart De Wever a également retracé jeudi l’historique des déplacements de la famille, soulignant que dans cette affaire les parents étaient plus responsables que victimes. Il leur a notamment reproché d’avoir emmené leurs enfants dans un camion frigorifique.

« Rendre public ce dossier est illégal »

«  S’emparer et rendre public ce dossier administratif est illégal. Et cela participe d’une stratégie visant à salir les parents afin de conduire l’opinion publique à s’éloigner du cœur du dossier, celui d’un drame qui est la conséquence d’une politique menée par les cabinets Francken et Jambon », a indiqué Alexis Deswaef à l’agence Belga. Sollicité, le cabinet du secrétaire d’Etat n’a pas réagi à ces accusations.

Vendredi, rompant avec la retenue dont avaient témoigné les membres du gouvernement fédéral dans l’attente des résultats de l’enquête, le secrétaire d’Etat Theo Francken et le vice-premier ministre N-VA et ministre de l’Intérieur Jan Jambon ont, à leur arrivée au 16 rue de la Loi, corroboré l’analyse de leur président de parti sur la responsabilité des parents, eu égard à leur parcours.

Habitat

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

87 Commentaires

  • Posté par Monsieur Alain, vendredi 25 mai 2018, 18:53

    C'eut été un dossier d'un autre type, que ce "type" n'eut rien à redire à sa divulgation. Trouvez-moi un acteur de ce buzz qui ne produise pas un discours bien en phase avec ses options politiques et philosophiques. L'instrumentalisation est de tous les bords, la mort de la petite Mawda donne du grain à moudre à tout le monde.

  • Posté par Raymond Dubois, vendredi 25 mai 2018, 16:46

    Quelle tristesse ??? Monsieur ( l'avocat ) DESWAEF n'a pas réagi assez vite . Il a probablement perdu de futurs clients . Monsieur B; DE WEVER est mieux informé .. Quelle injustice . Il doit déposer plainte LE feuilleton Dallas continue . PAUVRE PETITE FILLE

  • Posté par Raymond Dubois, vendredi 25 mai 2018, 16:46

    Quelle tristesse ??? Monsieur ( l'avocat ) DESWAEF n'a pas réagi assez vite . Il a probablement perdu de futurs clients . Monsieur B; DE WEVER est mieux informé .. Quelle injustice . Il doit déposer plainte LE feuilleton Dallas continue . PAUVRE PETITE FILLE

  • Posté par JP Baré, vendredi 25 mai 2018, 15:56

    On peut légitimement se poser la question qui justifie que l'on biaise l'information. Pourquoi les ligues ne veulent-elles pas que le public soit au courant de tous les faits, afin de se faire une opinion en toute impartialité. M. De Wever a au moins le mérite de tout mettre sur la table (électoral ou non, les faits sont les faits), et le moins que l'on puisse dire c'est que cela change considérablement la façon de voir les choses. Le drame est bien sûr, immense et le gâchis aussi, néanmoins il me semble que les ligues de tous poils feraient bien de s'occuper des vrais coupables (les passeurs). Quand aux parents, ils savaient très bien à quoi ils s'exposaient, à ne pas en douter. Ils ne fuyaient pas la guerre puisque depuis 2 ans ils étaient dans une pays en paix. Non, ils cherchaient (depuis longtemps) à rejoindre l'Angleterre (qui ne voulait pas d'eux)... Pour y faire quoi ! Leurs filles, y ont-ils pensé

  • Posté par JP Baré, vendredi 25 mai 2018, 15:53

    On peut légitimement se poser la question qui justifie que l'on biaise l'information. Pourquoi les ligues ne veulent-elles pas que le public soit au courant de tous les faits, afin de se faire une opinion en toute impartialité. M. De Wever a au moins le mérite de tout mettre sur la table (électoral ou non, les faits sont les faits), et le moins que l'on puisse dire c'est que cela change considérablement la façon de voir les choses. Le drame est bien sûr, immense et le gâchis aussi, néanmoins il me semble que les ligues de tous poils feraient bien de s'occuper des vrais coupables (les passeurs). Quand aux parents, ils savaient très bien à quoi ils s'exposaient, à ne pas en douter. Ils ne fuyaient pas la guerre puisque depuis 2 ans ils étaient dans une pays en paix. Non, ils cherchaient (depuis longtemps) à rejoindre l'Angleterre (qui ne voulait pas d'eux)... Pour y faire quoi ! Leurs filles, y ont-ils pensé

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko