Accueil Belgique Politique

Pensions: le gouvernement n’approuve pas la liste des métiers pénibles «à ce stade du dossier»

Des «éléments complémentaires» doivent encore être réglés, selon Charles Michel.

Journaliste au service Politique Temps de lecture: 2 min

Le gouvernement n’a pas pris de décision sur une liste des fonctions pénibles à ce stade du dossier, a indiqué vendredi le Premier ministre, Charles Michel, à propos de la réforme des pensions. Il suivra la procédure qu’il s’est fixée et entend avancer en parallèle sur le secteur privé.

Le Comité A de la fonction publique a rendu un avis mercredi soir sur l’avant-projet de loi fixant les critères de reconnaissance de la pénibilité d’une fonction. Sur la base de ce texte, une liste des métiers pénibles dans la fonction publique doit être établie. Or, deux des trois syndicats ont également annoncé leur accord sur une liste négociée avec le cabinet du ministre des Pensions, Daniel Bacquelaine (MR). Aux yeux de la N-VA et de l’Open Vld, les choses sont allées trop vite et les syndicats ont voulu mettre le gouvernement devant le fait accompli en présentant cette liste.

«Le texte de loi fait un pas en avant et une négociation doit se poursuivre sur certains éléments», a souligné M. Michel à l’issue du comité ministériel restreint. «Nous devons travailler avec méthode et faire en sorte de suivre la négociation». «A propos de la liste, les choses sont claires: à ce stade, il n’y a pas de décision prise par le gouvernement», a-t-il ajouté.

Des «éléments complémentaires» doivent encore être réglés pour permettre au gouvernement de se prononcer, notamment la garantie d’une cohérence et d’un parallélisme entre le secteur public et le secteur privé. Une nouvelle réunion sur la pénibilité des fonctions dans le privé est prévue la semaine prochaine.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

13 Commentaires

  • Posté par M.L. Comptafisc SPRL, vendredi 25 mai 2018, 22:39

    Que pèse le m.r ( en minuscule) par rapport à la droite flamande ? Moins que rien, sauf l'illusion !!!! Et la place de premier ministre.

  • Posté par Burniat Walter, vendredi 25 mai 2018, 15:30

    Par exemple: caissière ou caissier debout chez COLRUYT: c'est un métier pénible. Evidemment si le Ministre Baquelaine offre le siège...

  • Posté par Guiot Philippe, vendredi 25 mai 2018, 14:44

    Pension à points, liste des métiers dits lourds et impact sur la carrière, les chantiers de mossieur le ministre depuis le 11/10/2014 ! ! ! ! Combien de législatures lui faudra-t-il encore pour finaliser ne serait-ce qu'un dossier ? Consensus au sein de la majorité (???), ils ne parviennent pas à s'entendre sur cette fameuse liste . . . alors que la nva s'écarte de l'accord de gouvernement au sujet de la fin des centrales nucléaires. Quel fout..r charlot ! ! !

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une