Accueil Société

Tout le monde a les pailles dans le nez

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 2 min

Les images ont fait, comme on dit, le tour de la toile. Une tortue marine, est capturée sur la côte Pacifique du Costa Rica par des scientifiques et une ONG environnementale. Dans sa narine : une paille en plastique, fichée jusque dans sa gorge. Avec une pince, les sauveteurs retirent lentement la paille, tandis que du sang coule de l’animal. La scène se déroule apparemment en août 2015. Depuis lors, la paille est devenue l’objet plastique à usage unique à abattre. Elle porte en elle tous les stigmates de la civilisation du plastique : un usage éphémère, lié à la consommation de masse, une utilisation de matières non recyclées, et un objet qui finit au mieux à la poubelle, au pire en déchet sauvage dans l’environnement. En tout cas, un gaspillage important de ressources.

(Attention, les images ci-dessous, peuvent choquer).

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs