Météo: du soleil et jusqu’à 30 degrés ce samedi

Météo: du soleil et jusqu’à 30 degrés ce samedi

A quelques gouttes près dans l’ouest du pays en matinée, le temps sera sec ce samedi, souvent ensoleillé et chaud avec des maxima de 23 à 30 degrés. Ce soir et cette nuit, le risque d’averses et d’orages localisés augmentera. Les minima seront très doux, de 13 à 18 degrés. Dimanche, l’Institut royal météorologique (IRM) prévoit un temps chaud et lourd avec une tendance aux averses et aux orages plus marquée en cours de journée. Les températures iront à nouveau jusque 30 degrés.

Les prévisions météo région par région

Ce samedi, les brumes et bancs de brouillard se dissiperont rapidement pour laisser place à une matinée ensoleillée malgré des voiles d’altitude. Dans l’ouest, la nébulosité sera d’abord toutefois plus abondante et quelques pluies seront même possibles par endroits. L’après-midi, quelques cumulus se développeront mais le temps restera vraisemblablement sec.

Il fera chaud avec des maxima de 23 ou 24 degrés en Ardenne à 29 degrés en Campine, sous un vent modéré d’est à sud-est sur le relief. A la mer, le mercure grimpera jusque 26 degrés avant que le vent ne tourne au nord-est et fasse alors perdre quelques degrés l’après-midi.

Ce soir et cette nuit, le temps pourrait devenir plus instable depuis la France. Le ciel sera partiellement nuageux avec localement un risque d’averses (orageuses). En beaucoup d’endroits, le temps pourrait toutefois rester sec. Les minima seront assez doux avec des valeurs de 13 degrés dans certaines vallées ardennaises à 18 degrés dans les grandes villes de plaine.

Dimanche, le temps sera d’abord ensoleillé sur de nombreuses régions. Ensuite, l’IRM prévoit des averses localisées, voire de l’orage. Cette tendance aux averses (orageuses) persistera en soirée. Les maxima se situeront de 22 à 26 degrés en Ardenne et de 26 à 29 degrés ailleurs. On pourrait même atteindre localement les 30 degrés en Campine.

À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. La N-VA peut souffler
: avoir débranché la prise du gouvernement fédéral n’a visiblement pas traumatisé son électorat. © Belga.

    Grand Baromètre: en Flandre, la N-VA ne paie pas la chute du gouvernement

  2. Mehdi Nemmouche assure qu’il se tait pour protéger sa grand-mère. Mais celle-ci ne veut plus entendre parler de lui.

    Nemmouche renié par les siens: «Il a sali notre nom de famille»

  3. Zineb | INVITÉE DE LA RÉDACTION (2)

    Zineb El Rhazoui au «Soir»: «Quand j’entends parler de religion dans la cité, mes anticorps me crient méfiance!»

Chroniques
  • «Février sans supermarché», jour 15: quand j’ai dévalisé un supermarché... alternatif

    Par Louise Tessier

    Aujourd’hui, j’ai (presque) fait une seconde entorse au règlement : je me suis rendue dans un supermarché. Mais pas n’importe lequel. Un supermarché collaboratif, qui favorise «  les produits issus d’une démarche respectueuse de l’humain et de l’environnement  ». Tout un programme !

    À la Bees-Coop de Bruxelles, on trouve de tout comme dans un supermarché traditionnel, mais en version plus ou moins bio, local, zéro déchet, équitable. « Plus ou moins » parce qu’il y a un peu de tout ça, mais que chaque produit ne répond pas à l’ensemble de ces critères. Et ce qui fait surtout l’originalité de l’endroit, c’est que c’est collaboratif : pour pouvoir faire ses courses à la Bees-Coop, il faut devenir collaborateur. Chaque membre doit investir 25 euros dans la coopérative (qui ne poursuit pas de but lucratif), puis s’...

    Lire la suite

  • Les Flamands, nos frères: la magie des livres

    P ensez-vous que le président Macron devrait lire votre roman ?  » A cette question, Nicolas Mathieu, le lauréat du prix Goncourt 2018 qui décrit la réalité sociale dévastée de l’est de la France, répondait : «  Je pense que oui.  » «  Pourquoi ?  », demandait le journaliste. «  Parce que les livres créent de l’empathie....

    Lire la suite