Accueil Société Régions Bruxelles

Inauguration de la Maison des Béguines qui doit faire oublier le café des Abdeslam

Cette maison des habitants s’est implantée dans l’ancien café des frères Abdeslam.

Temps de lecture: 2 min

La Maison des Béguines a été inaugurée samedi matin à Molenbeek-Saint-Jean, en présence de la bourgmestre locale Françoise Schepmans et du Premier ministre Charles Michel. Cette maison des habitants, que l’on doit aux associations Atouts Jeunes, Make It Real et Zonnelied, s’est implantée dans l’ancien café des frères Abdeslam, situé au 49 de la rue des Béguines. Une journée de fête avec braderie et brocante a été organisée dans le quartier pour l’occasion.

L’objectif du projet était de dissiper l’ombre du terrorisme qui entoure le lieu pour voir naître un espace positif, avec de l’accompagnement scolaire, de l’encadrement de jeunes, des activités culturelles et intergénérationnelles, des activités culinaires, ainsi que de nombreuses autres initiatives portées par les habitants.

Pour ce faire, les trois associations se sont regroupées pour former le Collectif des Béguines. Les travaux de rénovation ont été menés avec le soutien de la commune bruxelloise.

« Un moment important »

« C’est un moment qui est tourné vers l’avenir, un moment optimiste », a déclaré Charles Michel. « C’est une initiative des habitants du quartier, qui se sont mobilisés pour réaliser ce projet. Notre histoire a été frappée par des attentats terroristes tragiques et il y a eu des attaques très dures et des généralisations, des clichés, en lien avec Molenbeek. »

« Je voulais, par ma présence, donner un signal de confiance pour l’avenir. Il y a un travail qui est réalisé par les associations de quartier et par la bourgmestre et son équipe et je voulais soutenir toutes ces initiatives positives et optimistes qui sont tournées vers l’avenir », a insisté le Premier ministre.

Selon lui, il s’agit d’un moment « important » pour le quartier. « Il y a un certain enthousiasme, mais aussi une certaine émotion des habitants du quartier qui se sont mobilisés autour de ce projet. Dans ce cadre, il y aura la possibilité de favoriser les rencontres et une meilleure connaissance des uns et des autres, et, ce qui me tient vraiment fort à cœur, il y aura de l’accompagnement scolaire », a encore relevé Charles Michel, qui évoque un signal de soutien à la jeunesse molenbeekoise.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Michel Raurif, dimanche 27 mai 2018, 18:45

    Ignorez-vous la couleur politique du bourgmestre de Molenbeek-Saint-Jean ? Tout a fait d'accord avec M. Lienard et j'ajoute que cela de mal en pire .Maintenant, on balaie les rues une fois par semaine ! La bourgmestre trouve cela normal, mais elle, habite avenue de la Liberté où le balayage est effectué tout les jours mais par par la Région ! !

  • Posté par Jean-Marie VERDOODT, dimanche 27 mai 2018, 18:36

    Mais que diable faisait notre Premier Ministre à cet endroit ??? De ce fait, il va devoir accepter d'aller à toutes les inaugurations possibles et imaginables, utiles et d'autres, inutiles comme celle-ci.

  • Posté par LIENARD NORBERT, dimanche 27 mai 2018, 10:33

    notre argent jeté par les fenêtres, qui va se promener à Molenbeek saint que RIEN n a changé, alors se donner bonne conscience avec l ouverture de cet endroit c est du foutage de gueule

Sur le même sujet

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Lesoir Immo Voir les articles de Lesoir Immo