Accueil Monde Afrique

Afrique du Sud: cent jours de «Ramaphoria»

Le nouveau président Cyril Ramaphosa, qui a succédé le 15 février au très contesté Jacob Zuma, a passé avec succès le premier cap symbolique de sa gouvernance. Lassé par des années de corruption et de confiscation du pouvoir, le pays vit dans un climat d’euphorie.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Depuis Johannesbourg,

L’Afrique du Sud vit une période d’euphorie, depuis que Cyril Ramaphosa est devenu président le 15 février, suite à la démission du très corrompu Jacob Zuma.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Afrique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs