Accueil Monde

L’Otan muscle son flanc sud

Renforcement des moyens de défense de la Turquie. Et inquiétudes pour la nouvelle crise entre Ankara et Moscou.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 4 min

Sale temps. L’ambition affichée par l’Otan de « projeter de la stabilité » dans son voisinage essuie des revers : crises et désordres s’aggravent, au contraire, en périphérie du continent européen. A l’Est comme au Sud. « L’environnement sécuritaire dans lequel nous nous réunissons aujourd’hui est sombre », a souligné mardi le secrétaire général de l’Alliance atlantique, à l’entame d’une réunion de deux jours des ministres des Affaires étrangères, au siège de l’Organisation, à Bruxelles. Jens Stoltenberg égrène : les « attaques terroristes, l’instabilité violente » mais aussi « la violation des règles internationales » – c’est la Russie qui est, là, pointée du doigt.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs