Accueil Monde Europe

Crise en Italie: l’embarrassant professeur Savona

En Italie, la formation d’un gouvernement de coalition entre la Ligue et le M5S aura finalement capoté sur un nom : Paolo Savona. Le président de la République n’a pas voulu de ce bruyant eurosceptique…

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 5 min

Paolo Savona avait a priori le bon profil pour devenir ministre de l’Économie et des Finances. Professeur d’université, il a derrière lui un demi-siècle d’expérience, dans les coulisses et sur le devant de la scène politique et économique de la Péninsule : il fut directeur général de Cofindustria, la fédération patronale italienne, à la fin des années septante, avant d’entamer une carrière bancaire qui l’a notamment amené à la tête de la Banca Nazionale del Lavoro, puis de la Banca di Roma. Dans l’intervalle, au milieu des années 90, il a notamment occupé le poste de ministre du Commerce et de l’Industrie dans un gouvernement indépendant.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Pablos Gino, lundi 28 mai 2018, 22:43

    Bref à quoi bon voter vu que ce sont les marchés qui imposent les hommes,aprés le sinistre Monti voici le lugubre Cottarelli,tous deux issus de l'establishment financier mondial .Mais tout ça finira bien par craquer un jour ,juste une tite question de temps et plus tellement long.

  • Posté par Pavoine Jean-Martin, lundi 28 mai 2018, 19:30

    On pourrait faire l'économie de ces silver-économistes...

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs