Accueil Culture Musiques

Kamasi Washington: «Jazz et hip-hop sont l’expression d’une rébellion»

Le saxophoniste est de cette nouvelle génération de musiciens jazz nourris au hip-hop. Il nous explique son parcours et les liens entre les deux genres musicaux. Son nouvel album sortira le 22 juin. Et il se produit mercredi à La Madeleine à Bruxelles.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

Depuis Paris

Cent ans après ses débuts discographiques, le jazz est de nouveau cool et le saxophoniste Kamasi Washington est une de ses nouvelles figures de proue. Natif de la banlieue d’Inglewood à Los Angeles, le jeune Kamasi a été obnubilé par les envolées de John Coltrane avant de faire ses armes auprès des rappeurs du coin, les Snoop Dogg, Kendrick Lamar & co. Longtemps musicien pour les autres, le bonhomme a sorti en 2015 un premier (triple) album solo, The Epic, qui lui a permis d’être adoubé par les fans de… rock.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs