Accueil Société Régions Bruxelles

La Stib en prise directe avec le défi électrique

La société a présenté son rapport d’activités pour 2017 tout en préparant déjà l’avenir. Avec un défi crucial : réussir le transfert vers la motorisation électrique.

Article réservé aux abonnés
Journaliste service Bruxelles Temps de lecture: 4 min

C’est l’un des principaux défis qui attendent la Stib à moyen et long terme. Lancée dans la course devant mener à une motorisation plus respectueuse de l’environnement, la société bruxelloise de transport public a notamment décidé de miser sur l’électricité. Avec une première concrétisation importante puisque, dès vendredi, sera inaugurée la ligne 33 qui reliera le haut et le bas de la ville via des bus entièrement électriques.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs