Accueil Économie Entreprises

Les managers de Nethys réduisent leurs salaires

Dans l’affaire publifin, pour se conformer au décret, les rémunérations sont ramenées à 260.000 euros

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Enquêtes Temps de lecture: 4 min

Les plus hauts cadres de Nethys ont mangé leur pain blanc, finies les rémunérations dépassant – parfois de très loin – le salaire de notre Premier ministre : le conseil d’administration de l’intercommunale Publifin a validé, ce lundi matin, à l’unanimité, la décision prise quelques jours plus tôt par sa filiale Nethys de se conformer enfin au décret wallon et de limiter les rémunérations de son management à 260.000 euros par an. Cette mesure d’économie et de bonne gouvernance va affecter 21 personnes, elle a été annoncée par SudPresse et confirmée au Soir par plusieurs administrateurs du groupe liégeois. Mais elle pourrait n’avoir, on le verra, qu’un caractère provisoire.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Entreprises

Crise énergétique: les entreprises craignent le pire, la BNB relativise

Sondées en septembre, les entreprises se montrent très pessimistes pour les prochains mois, craignant les effets de l’indexation des salaires et la hausse des prix de l’énergie. La BNB relativise cependant, notamment à la lumière des enseignements de la crise sanitaire, dont les effets délétères ont été moins importants qu’anticipés. « L’économie belge se dirige vers une courte récession », estime la Banque nationale de Belgique.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs