Accueil Société

Depuis 25 ans, les clowns font sourire les enfants malades

Les clowns à l’Hôpital des enfants malades Reine Fabiola fêtent leur parcours en créant les « Zinzins » à domicile.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

T oc-toc-toc… », lance Docteur Zinzin au seuil de la chambre d’Adonis, petit garçon de neuf ans atteint d’un cancer de la moelle épinière. Dans la chambre, échange de regards entre la maman, debout près du lit d’hospitalisation, et son fils allongé, crâne chauve, vêtu de sa simple robe d’hôpital. « On peut rentrer ? », ajoute doucement Aglagla, le binôme de Zinzin qui se tient sur la pointe des pieds derrière lui. Silence. « D’accord ! », répond doucement le garçon depuis le fond de la chambre. L’accord entre les clowns et l’enfant établi, le « rituel de la ligne verte » commence.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs