Accueil Opinions Éditos

«Prolonger Doel, c’est accélérer la transition énergétique»: faux, Mme Marghem

L’accord sur la prolongation des réacteurs nucléaires de Doel 1 et Doel 2 a été conclu sur le fil ce lundi. L’édito de François Mathieu, rédacteur en chef adjoint.

Article réservé aux abonnés
Rédacteur en chef adjoint et chef du service Monde Temps de lecture: 3 min

Entre le « projet pour les générations futures » clamé la bouche en cœur par notre Premier ministre et « le déni par rapport aux générations futures » lancé par Ecolo, la loi de prolongation nucléaire est plutôt un pari sur la transition énergétique.

Et sans doute le terme « pari » est-il galvaudé. Le mot « gageure » serait plus juste. Le très improbable flou juridique auquel la ministre de l’Energie ne nous a jamais habitués depuis son entrée en fonction – vous souvenez-vous de l’argutie contestée et contestable du dossier de prolongation de Doel 1 et 2 ainsi que des avis sévères du régulateur et du Conseil d’Etat sur le plan de délestage ? – peut rassurer : la loi de prolongation nucléaire sera bétonnée.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Éditos

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs