Accueil Société Régions Liège

Fusillade à Liège: l’objectif de «l’assassin» était de s’en prendre à la police

Ce mardi matin, à Liège, un homme né en 1987 a ouvert le feu, tuant deux policières et un jeune homme de 22 ans. Quatre policiers ont été blessés.

Temps de lecture: 2 min

Deux policières et un jeune homme de 22 ans ont été tués mardi à Liège. Benjamin Herman, né en 1987, a ouvert le feu avant de prendre en otage un membre du personnel de l’athénée Léonie de Waha, boulevard d’Avroy. Deux autres policiers ont également été blessés. L’enquête est confiée au parquet fédéral.

Une conférence de presse a été organisée à 17h. Catherine Delcourt, la gouverneur en fonction, s’est exprimée en premier lieu. Elle explique que la phase provinciale a été levée à 15h30 et exprime sa « très vive émotion et sa profonde consternation suite à ces événements tragiques ». Le dispositif de sécurité est réduit petit à petit.

Willy Demeyer, le bourgmestre de Liège s’est également exprimé. Il explique que « L’école Léonie de Waha, dans laquelle l’auteur s’est un moment réfugié, sera fermée demain et peut-être après-demain. En effet nous souhaitons mettre le lieu en état et réaliser l’ensemble des suivis psychologiques nécessaires ».

Les victimes

Deux policières ont été tuées. Le jeune homme de 22 ans tué dans son véhicule était un élève de la section pédagogique de la Haute Ecole de Liège. Il devait devenir instituteur. Deux policiers du PAB ont été touchés à la jambe, dont un grièvement et deux policiers de la brigade judiciaire ont été touchés au bras.

«  L’objectif de l’assassin était de s’en prendre à la police », a indiqué mardi Christian Beaupère, chef de corps de la police liégeoise, au sujet de la fusillade qui a fait trois morts à Liège.

«  Il est évident que l’objectif de l’assaillant était de s’en prendre directement à la police car il s’est dissimulé derrière les deux agents. Il visait l’Etat de la Belgique », a souligné Christian Beaupère, qui a également tenu à souligner le courage exemplaire des policiers qui ont participé à l’intervention. «  Quatre policiers ont été blessés et transportés à l’hôpital. L’un d’eux a déjà quitté l’établissement hospitalier tandis qu’un autre a été gravement touché au niveau de l’artère fémorale. Ses jours sont actuellement en danger. »

Une minute de silence sera organisée à 13h demain pour tous les Liégeois et Liégeoises qui le souhaiteront.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Wafellman Fabienne, mardi 29 mai 2018, 17:43

    Sincères condoléances. Grâce à vous, policiers, policières, notre pays est plus sûr et ce, au péril de votre vie comme dans ce drame. Merci et courage.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Liège

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Lesoir Immo Voir les articles de Lesoir Immo