Accueil Économie Mobilité

L’heure tourne pour l’étude d’incidence

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 1 min

Première action de cette ampleur à être menée à l’initiative de citoyens, cette « class action » n’en est pas moins une énième sollicitation des tribunaux dans l’affaire du survol. Une décision de justice rendue en juillet 2017 suite à une plainte déposée par la Région bruxelloise et les 19 communes impose notamment au ministre des Transports, François Bellot, de délivrer une étude d’incidence sur les nuisances avant juillet 2018. À ce sujet, le ministre a fait savoir la semaine dernière qu’un cabinet avait enfin été désigné pour l’effectuer, chose qui laisse planer le doute sur l’exécution en temps et en heure de l’étude.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Mobilité

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs