Accueil Société Régions Bruxelles

Bruxelles veut mettre en valeur ses figures féminines de la tech

C’est une tendance qui s’affiche avant même le travail, dès les études et la formation. Pour susciter plus de vocations, il faudrait davantage de modèles.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Bruxelles Temps de lecture: 3 min

Si 13,7 % des fondateurs de start-up en Belgique sont des femmes (un taux qui place le pays sous la moyenne européenne, qui est de 15 %, selon les données disponibles datant de 2016), elles n’étaient que 8 % à piloter des start-up considérées « à fort potentiel de croissance » en Région bruxelloise en 2016. Un constat pessimiste pour la Région, qui a lancé en mai 2017, sous l’impulsion du ministre de l’Economie Didier Gosuin (Défi), la plateforme WomenInTech.

Celui-ci se donnait alors pour mission d’offrir un boost à la courbe de la participation des femmes dans le secteur, au moyen de conférences, d’ateliers et autres événements destinés à sensibiliser les femmes, à casser les stéréotypes de genre et à susciter des vocations.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs