Accueil Monde Proche-Orient

Raids israéliens et tirs palestiniens ce mardi: la confrontation la plus sévère depuis 2014

L’armée israélienne a affirmé ne pas vouloir l’escalade, mais a accusé le Hamas, qui gouverne l’enclave, de la chercher et s’est déclarée prête à la riposte.

Temps de lecture: 1 min

L’armée israélienne a frappé mardi des dizaines de cibles dans la bande de Gaza en représailles à un feu nourri de roquettes et d’obus, la confrontation la plus sévère entre Israël et les groupes armés palestiniens depuis la guerre de 2014.

Trois soldats israéliens ont été blessés par les tirs, un modérément et deux légèrement, et ont été évacués, a dit l’armée. Aucune victime n’a été rapportée côté palestinien dans ce nouvel accès de tensions après des semaines de violences le long de la frontière entre Israël et la bande de Gaza.

Celui-ci fait resurgir le spectre d’un nouveau conflit dans l’enclave coincée entre Israël, l’Egypte et la Méditerranée, qui a connu depuis 2008 trois guerres entre Israël d’une part, le mouvement islamiste Hamas et ses alliés, dont le Jihad islamique, de l’autre.

L’armée a affirmé ne pas vouloir l’escalade, mais a accusé le Hamas, qui gouverne l’enclave, de la chercher et s’est déclarée prête à la riposte.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en Proche-Orient

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une