Accueil Société Régions Liège

Fusillade à Liège: les jours du policier gravement blessé ne sont plus en danger

Quatre policiers ont été blessés lors de la fusillade qui a fait trois morts.

Temps de lecture: 1 min

Mardi vers 10h30, Benjamin Herman a attaqué à l’arme blanche deux policières avant de s’emparer de leurs armes de service. Il a ouvert le feu sur les deux agents, qui ont perdu la vie, ainsi que sur un jeune homme de 22 ans qui se trouvait dans sa voiture. Il a ensuite pénétré dans l’athénée Léonie de Waha où il a pris en otage une employée du lycée. Il a finalement été abattu par les agents du Peloton anti-banditisme (PAB) de la police de Liège à 11h00.

Lors de l’assaut du PAB, quatre policiers ont été blessés. Deux policiers du PAB ont été touchés à la jambe, dont un grièvement et deux policiers de la brigade judiciaire ont été touchés au bras. Ils ont été emmenés à l’hôpital du CHR de la Citadelle à Liège. Ils sont tous hors de danger.

Deux des trois policiers encore hospitalisés pourront regagner leur domicile mercredi.

Le direct sur mobile

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

Sur le même sujet

Aussi en Liège

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Lesoir Immo Voir les articles de Lesoir Immo