Accueil Culture Musiques

Comment planifie-t-on une saison classique en 2018?

Deux conceptions coexistent : un orchestre gère la saison où il se produit ou un gestionnaire de salle se voit confier l’organisation globale de l’année en utilisant le grand orchestre local comme fer de lance.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Fondamentalement, il existe deux conceptions de la saison musicale classique globale. La première repose sur un orchestre symphonique qui gère la saison où il se produit : c’est le cas de l’Orchestre philharmonique royal de Liège (OPRL) à la Salle Philharmonique ou des fameux Berliner Philharmoniker à la Philharmonie de Berlin.

La seconde est de confier à un gestionnaire de salle l’organisation globale d’une saison dont le fer de lance est assuré par le grand orchestre local. C’est le cas de Bozar avec l’Orchestre National de Belgique (ONB) comme partenaire privilégié comme ce fut autrefois celui de la Société Philharmonique à l’intérieur de l’entité du Palais des Beaux-Arts. Ici la référence qui vient immédiatement à l’esprit est celle du Concertgebouw à Amsterdam avec son orchestre partenaire du même nom.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs