Ali Gholizadeh est le premier renfort du SC Charleroi

Edition numérique des abonnés

On le savait depuis plusieurs jours, Ali Gholizadeh et Omid Noorafkan, deux joueurs évoluant dans le championnat iranian, avaient donnée leur parole au SC Charleroi en vue d’un transfert durant ce mercato estival. Ce mercredi matin, le premier, un ailier de 22 ans auteur de six buts et six passes décisives cette saison dans le championnat iranien, a signé un contrat de deux ans (+ deux en option) chez les Zèbres.

Actif à Saipa la saison dernière, Ali Gholizadeh, qui figure dans la sélection de Carlos Queiroz pour le Mondial en Russie, était suivi par plusieurs clubs européens mais a choisi Charleroi, où il retrouvera son compatriote Kaveh Rezaei.

L’ailier de 22 ans est le premier renfort à arriver au Mambourg, où l’été sera davantage agité que lors des derniers mercatos.

 
 
 
 
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. «
Je veux les élections le 23 décembre prochain, mais avec des bulletins papier
», martèle Martin Fayulu, farouchement opposé à la «
machine à voter
».

    RD Congo: «Les gens savent que le changement c’est Fayulu»

  2. Edition numérique des abonnés

    Guide Michelin: un seul trois étoiles en Belgique, est-ce grave?

  3. FeluyPolice (2)

    Les gilets jaunes: «Nous sommes apolitiques et nous le resterons»

  • France-Belgique: cultiver ce qui nous unit

    C’est une visite pratiquement inédite qu’Emmanuel Macron entame ce lundi en Belgique. Inédite, parce que jamais depuis 1971 un président français n’avait fait une visite d’Etat au Royaume. Et encore, le protocole français considère-t-il la visite qu’avait alors effectuée le président Pompidou auprès du roi Baudouin comme une « simple » visite officielle.

    Au soir de l’élection d’Emmanuel Macron, le 7 mai 2017, le roi Philippe fut tout simplement le premier à proposer une visite d’Etat au...

    Lire la suite