Accueil Médias

Le nouveau mécanisme de défense du pluralisme suscite l’incompréhension

Le décret sur les services médias audiovisuels a été voté ce mercredi en commission média, majorité contre opposition. Cette dernière a vivement critiqué le texte.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Confus, incompréhensible… l’opposition n’a pas été tendre avec le nouveau projet de décret sur les services médias audiovisuels (SMA) que le ministre des Médias (PS) Jean-Claude Marcourt a présenté à la commission média du Parlement de la Communauté française ce mardi et qui a été voté mercredi majorité contre opposition. Ces critiques visaient l’article 3 qui définit les mécanismes de sauvegarde du pluralisme. Le nouveau texte – sur lequel la majorité a mis deux ans pour s’entendre – stipule qu’il faut entendre par offre pluraliste, « une offre médiatique à travers une pluralité de médias et/ou de services reflétant la diversité la plus large possible de courants d’expression socio-culturels, d’opinions et d’idées ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Médias

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs